Recherche en cours

Le Conseil de presse du Québec face au Conseil canadien des normes de la radiodiffusion : analyse comparative du fonctionnement et de la jurisprudence (CRSH 2011-2014)

Le mode de financement d'un organisme d'autorégulation des médias d'information a-t-il un impact sur son fonctionnement et l'orientation de ses décisions? Plusieurs l'affirment ou l'insinuent, mais pour obtenir des réponses à cette question, il faut procéder à une analyse comparative.

Les enjeux éthiques du journalisme en milieu minoritaire

Le journalisme a une importante mission sociale et démocratique et ses conditions d’exercice sont déterminantes. Quelle que soit leur approche théorique, les études sur le journalisme s’intéressent aux pratiques journalistiques dans leurs aspects sociologiques et normatifs. Si la littérature abonde en ce qui concerne les grands médias d’information traditionnels que sont les journaux, la télévision et la radio, et si elle est en pleine explosion eu égard aux médias numérisés que l’on retrouve sur Internet, elle est moins riche en ce qui concerne le journalisme francophone en milieu minoritaire canadien.

Les médiateurs de presse en France : critiques ou relationnistes ?

Plusieurs critiques suggèrent que les médiateurs de presse penchent davantage vers une fonction de représentation, voire de défense des médias (fonction de relationnistes) plutôt que de défendre la qualité de l'information servie aux publics (fonction critique). Se pose alors la question à savoir si les médiateurs assument réellement une fonction critique, selon laquelle ils protègent et représentent les publics et veillent au respect des principes éthiques et des règles déontologiques du journalisme, ou plutôt une fonction de relationnistes qui les incite à temporiser et à « expliquer/justifier » les égarements afin d'atténuer les risques de désaffection des publics.

La concentration et la convergence des médias : le point de vue des journalistes du Québec

Après plusieurs décennies de concentration de la propriété et quelques années de convergence, rares sont les études qui soutiennent que de tels phénomènes ont amélioré la qualité et la diversité de l’information. Au contraire, les constats vont de l’absence de changement à une dégradation. Il ne faut pas trop s’en étonner du reste, car de telles transformations son étroitement associées à un autre phénomène, la commercialisation de l’information qui est elle-même une réponse aux attentes de profits des actionnaires.